Après les deux ans que nous avons passés entre les confinements, les couvre-feux, les frontières fermées et les pass sanitaires, nous avons tous envie de voyager.  Certaines personnes aiment partir en vacances à l’autre bout du monde pour se dépayser. D’autres le savent, il n’y a pas besoin de partir très loin pour changer de paysage et profiter au maximum de son séjour. 

Alors, on fait les valises, on les met dans la voiture et c’est parti pour l’aventure. Mais attention, un voyage, ça se prépare un minimum. Même si vous aimez l’aventure, cela peut être utile de savoir où vous allez dormir ce soir, quelles sont les démarches à suivre si vous tombez malade à l’étranger et les démarches à suivre si vous avez un accident de voiture. Nous allons vous aider pour vous organiser sur ce dernier point. 

Les précautions à prendre avant de partir en voiture à l’étranger

Il n’y a pas de démarches à réaliser avant de partir à l’étranger avec votre véhicule. Vous devez juste être certain d’être aux normes. Votre voiture doit avoir un contrôle technique à jour et être assurée. Nous vous conseillons, si vous comptez faire un long trajet, de rendre visite à votre garagiste afin qu’il jette un coup d’œil sur les éléments principaux, notamment les plaquettes de frein. Ce contrôle en amont peut vous permettre d’éviter une panne.

 

Pour ne pas vous retrouver les bras ballants en cas d’accident, il est préférable pour vous de partir avec un constat amiable européen d’accident et le numéro de votre assureur présent sur votre carte verte.

Que faire en cas d’accident ?

Malheureusement, un accident peut survenir à tout moment, que ce soit de votre responsabilité ou non. À l’étranger, la démarche est la même qu’en France. En cas d’accident, vous devez remplir un constat sur les lieux avec le ou les autres usagers impliqués. Si vous n’avez pas de constat avec vous, vous devez impérativement prendre l’identité et l’adresse de l’autre conducteur, ainsi que la plaque d’immatriculation de son véhicule et le numéro de son assurance. S’il y a des témoins, prenez aussi leurs coordonnées, cela peut vous servir.

 

Dans les cinq jours ouvrés suivant l’accident, envoyez votre constat à votre assureur et contactez-le par téléphone pour connaître la prise en charge, mais aussi connaître les démarches à suivre en cas de rapatriement et d’assistance. Il est important que vous conserviez toutes les factures liées à l’accident (réparations, certificats médicaux…).

 

Vous pouvez vous retrouver face à un conducteur non assuré. C’est un cas rare, mais un cas qui est possible. Si cela vous arrive, vous devez saisir le Fonds de garantie des assurances. Vous trouverez un formulaire de souscription assurance auto en ligne. Le siège de cet organisme contactera par la suite l’antenne locale du lieu où vous vous trouvez. N’hésitez surtout pas à rentrer dans les détails, à écrire un long descriptif de l’état de votre véhicule et joignez à votre déclaration toutes les pièces justificatives que vous avez en votre possession